Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié depuis Overblog

31 Octobre 2018

si on écrit après, après c’est tout sauf ça

Lire la suite

Publié depuis Overblog

31 Octobre 2018

dormir à deux s’apprend seul

Lire la suite

P

30 Octobre 2018

Le jour dort, Le vent dure.

Lire la suite

Les cavernes

27 Octobre 2018

Et je me disais « les mots sont des cavernes », à l’opposé de moi, au centre, un autre répondait « et tes cavernes sont en toi ». Puis les jours passaient, je n’arrivais pas à parler, ni manger. Et je me répétais « les mots sont des cavernes », de l’autre...

Lire la suite

Un bakroot et ses livres

27 Octobre 2018

La vie des frères Barkroot, précieuse partie des Vies minuscules de Pierre Michon, en ce livre le soleil du style, comme partout dans les michonneries, rappelle par ses rayons dardant notre sentiment confus au vu de l’image exquise, vouée à disparaître...

Lire la suite

Le mot homosexualité

27 Octobre 2018

Dès le mot il n’y a plus de mot. Dès la contradiction spirituelle séparant en archipel des milliers d’îles dont les différentes langues se chevauchant. Pour chacune, je me rassois et persévère dans la douleur acquise dont à chaque fois la nouveauté m’interpelle....

Lire la suite

Espérer

27 Octobre 2018

Espérer c’est avoir pour emprunte le futur dans son cœur. Je viens de recevoir cette négation. Qu’importe pour mon moi présent, il s’en fout comme toujours. Mais ça reviendra, ça remontera de l’ombre à la lumière.

Lire la suite

Les matinaux

26 Octobre 2018

Si je savais à l’avance ce que j’étais sensé faire, si se suivaient sans difficultés les actions journalières, petites ou grandes, je pourrais remercier et chérir les matins, me réveillant tranquilou sans avoir le jour en vrac. Il n’empêche que chaque...

Lire la suite

Un début

26 Octobre 2018

Faut que j’ouvre la porte aux fenêtres

Lire la suite

Je fus un si petit adolescent

26 Octobre 2018

Pour pouvoir lire, il faut, et ce jugement vient d’une pratique douloureuse, être sain et sauf dans sa tête. C’est qu’ici, à La Fontaine (le café), en ce premier du saint aout 2018 mon diable qui hante l’esprit morcelé soutenu par un corps bouffi d’alcool...

Lire la suite
1 2 3 > >>