Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié depuis Overblog

26 Février 2019

le souvenir minuit de l’âme me rend-il plus amant de la nuit ?

Lire la suite

Publié depuis Overblog

16 Février 2019

juste cet art inquiet de quoi ? ni îles ni montagnes ni rivières ni plaines Juste une inquiétude

Lire la suite

Le trou, la mort puis Dieu

13 Février 2019

Quelque-soit la façon de faire le trou L’immonde s’y mêle L’Odeur de peau brûlé à intérieur de l’appartement On s’y jette sans s’excuser On se tue on se recouvre On se mêle à la mort L’immonde ressort de partout De toutes les surfaces On ressuscite sur...

Lire la suite

Ma démence

13 Février 2019

La démence qui me surprend parfois, voile qui me différencie de celui que j’ai été immédiatement avant le choc qui la sous-tend et dont la génération m’est insupportable – à qui ne le serait-elle pas ? – métamorphose du corps en cochon geignant, on pense...

Lire la suite

À vous tous

12 Février 2019

Que faites-vous de nos mains ?

Lire la suite

En lisant M.D

12 Février 2019

En lisant M.D je lis il y a une danse dans la danse m’absente le ciel m’absente des fois que il y a la parole des fois que j’aime improviser un poème (dans la rue en allant chez Luca) quelle est cette distinction possible, cette positon probable entre...

Lire la suite

L'homme de merde

9 Février 2019

L’homme de la rue, l’homme faible s’accommode mieux de sa mauvaise conscience que de sa mauvaise réputation. Franchement, et c’est indéniable, l’homme de merde n’a pas de désir sinon une pulsion (de plaisir) de se voir accepté par tel groupe ou telle...

Lire la suite

À Sarah

9 Février 2019

et c’est là précisément là dans là le coin du là ton refus des peuples j’arrache une dent à ton sexe dans l’angle des mots crachent éructent jettent du sel aux yeux de l’assassin des exactement des presque-là rien de sinueux faire sinon toucher l’os derrière...

Lire la suite

Pour Sarah

9 Février 2019

tu fuis, tu veilles quelque chose comme une autre fuite en moi une fuite d’aube ou de midi j’en sais rien mais ma langue est poétique et quand reparaît ce travail sur le silence et la flamme ce travail consciencieux ce travail des signes qu’on appelle...

Lire la suite

Position poétique

9 Février 2019

j'étudie la position de mes côtes j'étudie l'ivresse de mes ongles j'étudie la clarté de l'obscur j'étudie ta mère la pute

Lire la suite
1 2 > >>