Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié depuis Overblog

21 Février 2020

Vents rien Forêt De lits Où s’accumulent sous la soupape Le délire à la noyade Torsionner tripoter calcul De robe moulante Corps de grand-mère Seul le lieu a eu lieu Presqu’pourquoi Rien à dire rien à dire Mac mac mac Russie tibère Et l’acharnement des...

Lire la suite

L'accident

18 Février 2020

J’ai aimé une fille. Ça a duré une dizaine de mois. Puis. Elle est morte. Avec mon bébé en elle. J’ai aimé une fille. Ça s’est déroulé sur dix mois. On a fait l’amour. Mon sperme s’est introduit en elle. Et il y a eu la conception d’un fœtus. Une chose...

Lire la suite

Publié depuis Overblog

17 Février 2020

Maintenant que je suis dans ma chambre depuis 5h du mat’ avec toutes les dryades et les sirènes je ne veux plus en sortir je n’ai plus qu’à les baiser et à m’endormir

Lire la suite

Publié depuis Overblog

17 Février 2020

S’il n’y a plus rien De bon De goûteux D’échappée cycliste S’il n’y a plus Rien à croquer A baiser que l’attente sans le moindre argent d’un enfant alors il faut se pendre non il faut étrangler la corde autour du poignet en attendant que la main devienne...

Lire la suite

Publié depuis Overblog

17 Février 2020

Car ne participait au vide le monde, sauf eux.

Lire la suite

Réfléchi sur la Beauté, Baudelaire et analyse d'un poème de Supervielle

17 Février 2020

On peut ne pas accepter le monde en tant qu’il est fondé rationnellement. C’est-à-dire par la mathématique ou plutôt l’ontologie des mathématique, la logique. C’est inacceptable. C’est trop évident. Il y a une autre acception du monde. Pour exemple, la...

Lire la suite

Construction

17 Février 2020

Le verbe n’indique rien, il ne dénote rien. Il promet. J’ai des cristaux de glaces sur les doigts et dans les yeux. La rue m’habite dans le matin et je me promets de tout quitter. Je n’ai pas d’autres souvenirs que le rien et le rien dénote mon attirance...

Lire la suite

Les aventures de Milo

15 Février 2020

Il avait en poche quelques euros, pas grand-chose, de quoi prendre un café. Il voulait voir les gens d’une terrasse chauffée. Il s’asseyait et sorti de sa sacoche des feuilles et du papier. Avant qu’il n’ait eut même l’idée d’un ressac intérieur pareil...

Lire la suite

Les mystères de la littérature par Raphaël Enthoven

12 Février 2020

Il y a un plaisir qui s’insinue et déborde le simple détachement. Une jouissance de la médiocrité. Une habitude de moine tibétain qui se retiennent de chier des jours en se goinfrant de riz aux crevettes marinées (les enculés). Bref pour vous conter une...

Lire la suite

Leçon

12 Février 2020

Leçon sur ma leçon Je songe à la qualité, la quantité, la densité, la longueur, l’élasticité… Je songe à un poème…

Lire la suite
1 2 > >>