Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Réfléchi sur la lecture

2 Février 2019

Et de lire. Pourquoi ? La réponse surement se trouve-t-elle après avoir lu. Après c’est aussi avant. Chaque jour. Chaque heures pleines ou creuses se jouent entre l’avant du lire et l’après du lire ; c’est une voie oblique. Et puisque écrire en est la...

Lire la suite

Publié depuis Overblog

2 Février 2019

tant de mots pour trembler juste accent irrévélé

Lire la suite

Jambe et métaux

2 Février 2019

Un possible lecture de l’immeuble

Lire la suite

Sur Kristeva, sur la femme et sa pensée et mon rapport à elle

29 Janvier 2019

Plus je lis, plus j’écoute et aussi plus j’écris sur Kristeva ; J’ai l’impression d’être coextensif dans ma conscience et mon inconscienct à sa personne, le langage joue le rôle de liant. Je me fonds en elle, je suis elle à la nuance près qu’elle me fait...

Lire la suite

Citation

29 Janvier 2019

« Complétement détaché de ce moi auquel cela arrive » / Giacometti / 1963 Sa sculpture intervient comme esquisse d'un corps désentravé de sa propre connaissance. Détaché de l'ego, c'est à dire de l'esprit créateur ; sculpture qui se grave dans la matière...

Lire la suite

Dit su Oeuvre : Renoir, Baigneuse

29 Janvier 2019

l’une souffre de rire de l’écume de la mer, rage de sourire l’autre se noie dans la haine d’un ciel évident que dire de moi dans ce ciel silenciant

Lire la suite

Énonçons

28 Janvier 2019

Je ne crois pas en Dieu, Je ne crois qu'en la grammaire.

Lire la suite

Réfléchi

27 Janvier 2019

Les mots ont la faiblesse de croire qu’ils sont seuls.

Lire la suite

L’amour le matin.

24 Janvier 2019

Je feuillette. Je range. Je regarde par la fenêtre. C’est blanc. Je reviens feuilleter. Tsvetaeva. Puis Darwich. J’écris un pastiche de Darwich. Je l’écris. Je le fais. Faire un pastiche. La journée commence bien. Il y a une relation féconde entre le...

Lire la suite

Le japonais

24 Janvier 2019

une histoire chaude éclot dans ma main une histoire japonaise qui brode et coud les différentes pulsations de la membrane de l’œil plongé dans le chaos sempiternel de la chaise

Lire la suite